Partagez-le: 

Le Japon célèbre les convocations olympiques avec La Sportiva "Climb Tokyo"


À la suite des Championnats du monde d’escalade IFSC qui ont eu lieu à Hachioji, au Japon, du 11 au 21 août, 7 des 20 places disponibles pour les qualifications des Jeux Olympiques ont été attribuées. Schubert, Fossali, Klingler, Noguchi et Raboutou se tournent déjà vers Tokyo2020.

Les Championnats du monde IFSC, répétitions générales pour les Jeux olympiques de l'année prochaine, ont attribué les tant convoités sept laissez-passer indispensables pour Tokyo2020. Présentés dans la toute nouvelle formule olympique, ils ont vu 253 athlètes de 39 pays s'affronter d'abord aux épreuves traditionnelles de Boulder, Lead et Speed, puis au Combiné. Mais venons aux résultats atteints par les athlètes de l'équipe La Sportiva …

Parmi les neo-champions, on y trouve le très attendu Adam Ondra, qui se réaffirme champion du monde Lead après le succès de Paris  en 2016. Sixième en Boulder et 47ème à l'épreuve Speed, l'athlète tchèque sera ensuite le protagoniste d'un recours qui le verra absent dans le Combiné final, auquel accèdent les 8 athlètes qui ont obtenu le meilleur résultat global lors des trois épreuves précédentes. Dans la catégorie Speed, s'impose le très jeune Ludovico Fossali avec un temps de 6,871 secondes, amenant en Italie le titre du plus rapide sur 15 mètres verticaux.

D'excellents résultats également pour l’Autrichien Jakob Schubert qui, avec une deuxième place dans le bloc et une troisième en lead, est entré de plein droit dans la phase du Combiné, remportant ainsi une médaille d’argent plus que méritée.

Côté féminin, l'athlète japonaise Akiyo Noguchi, après la deuxième place dans le Boulder et une cinquième place en Lead, s'est confirmée également deuxième dans le Combiné, derrière une imparable Janja Garnbret. D'excellents placements également pour Ai Mori, Futaba Ito et Petra Klingler qui, grâce aux points obtenus séparément dans les trois disciplines, ont réussi à se positionner respectivement aux sixième, septième et huitième place du Combiné.

Mais le spectacle vertical n'est pas terminé: le 23 août, c'était au tour de Climb Tokyo, un boulder contest de La Sportiva dans la plus grande salle d'escalade de la métropole japonaise, B-Pump Ogikubo.

L'événement a réuni des athlètes professionnels et des amateurs dans une seule compétition par équipes, dans laquelle une centaine de climbers locaux ont pu participer aux côtés de leurs idoles, leur demander conseil et contribuer au succès de leur équipe. Celle qui a finalement remporté la victoire est l'équipe guidée par Akiyo Noguchi avec Marcello Bombardi et Meichi Narasaki.

"C’était un succès - déclare Alessandro Tedoldi, events manager La Sportiva - une première édition qui promet bien pour 2020, dans laquelle de tels événements ne manqueront pas à l'intérieur du contexte olympique. La synergie parmi les athlètes et les climbers locaux a été immédiate et positive, de même que l’énergie qui a rempli la salle pendant toute la manifestation, des inscriptions à la soirée finale. "

À couronner le tout, la surprise finale pour quatre des athlètes présents: un gâteau pour célébrer les convocations olympiques de Petra Klingler, Jakob Schubert, Akiyo Noguchi et Ludovico Fossali.

Climb Tokyo s'est avéré être la fin parfaite de ces championnats du monde IFSC, mais surtout une occasion unique de vivre l'essence de la climbing community et de célébrer le début de l'aventure olympique.

See you in Tokyo

Highlight Products